contact@vignerons-les-riceys.com| (+33) 3.25.29.98.73
70

 

3 églises, 7 chapelles, 7 lavoirs, 16 calvaires, nombre de cadoles disséminées dans ses superbes paysages… et le Rosé des Riceys : la commune de 1 400 habitants est labellisée “Site remarquable du goût” depuis mars 2017. Cette reconnaissance à la fois touristique et gastronomique marie l’immatériel et le matériel : terroir, gênes, histoire, géographie, géologie, ambiance, environnement naturel.

Les Riceys est l’un des plus anciens villages et la plus grande superficie viticole de Champagne. Sous l’Ancien Régime, trois communautés d’habitants s’égrenaient d’amont en aval de la Laigne – Ricey-haut, Ricey-Hauterive et Ricey-Bas –constituant une seule paroisse dotée de trois églises et jouissant d’un finage indivis. En 1790, les trois bourgs sont réunis en une seule commune qui compte alors 4 000 âmes, et dispose d’un vaste territoire de 4 292 ha, dont un vignoble « immense » de 1 424 ha. C’est la deuxième agglomération du département de l’Aube après Troyes par sa surface, excentrée au sud de la Champagne. C’est, jusqu’à la crise phylloxérique de la fin du XIXe s., la première place du commerce des vins dans l’Aube qui doit tout à la réputation de ses vins et au savoir-faire de ses marchands-commissionnaires.

Le patrimoine bâti légué par les anciennes maisons de marchands de vins témoigne aujourd’hui de cette prospérité passée. Pendant au château seigneurial XVIe-XVIIIe siècle de Ricey-Bas, classé avec son pigeonnier et ses écuries, le « Château Saint-Louis », siège actuel de la mairie des Riceys, est édifié en 1850 comme demeure privée bourgeoise, à l’emplacement de l’ancien vendangeoir de l’abbaye de Molesme, vendu comme bien national à l’époque de la Révolution.

70-ans-rose-des-riceys-4